Le mot des présidents

Gustavo Araoz

Président de l’ICOMOS

Chers collègues de l’ICOMOS,

 

Je suis très conscient du caractère exceptionnel que va revêtir l’organisation de nôtre XVIIème Assemblée générale à Paris, du 25 novembre au 2 décembre 2011, au siège de l’UNESCO, à laquelle je vous invite à participer très largement.

 

Aucune Assemblée générale ne s’est en effet encore tenue en France, pourtant l’un des pays fondateur de l’organisation. Créé en 1965 et hébergé en France, à l’invitation de M. André Malraux, alors Ministre des Affaires Culturelles, l’ICOMOS a de solides liens historiques avec la France et grâce à la coopération active de la section française de l’ICOMOS, a pu compter depuis sur le soutien indéfectible des autorités françaises. Le partage d’un même idéal dans le domaine du patrimoine, la vigueur du comité français, la qualité reconnue de ses experts sont autant d’atouts pour assurer la réussite de cet événement.

 

Les pays hôtes ont toujours réservé le meilleur accueil aux participants et se sont toujours efforcés de se mobiliser au mieux pour sensibiliser le public aux enjeux et aux retombées positives pour la société des actions entreprises en faveur du patrimoine culturel.

 

Le thème choisi pour le Symposium scientifique: «le patrimoine, moteur de développement », est un sujet actuel et capital pour notre débat international concernant l’avenir du patrimoine. Pour cette raison, il me semble de nature à susciter débats et échanges de grande qualité et répondre à des questions d’actualité concernant tous les pays.

 

Le souvenir de la dernière Assemblée générale organisée au Canada reste dans nos mémoires et je suis sûr que celle-ci laissera un souvenir aussi fort à ceux qui y assisteront. Je remercie le Comité français de l’ICOMOS de son implication dans l’organisation de cette manifestation.

 

Chers collègues, je vous remercie à l’avance de votre présence. Je suis certain que vous viendrez nombreux enrichir la teneur de nos débats et je souhaite que cette semaine de travail et de rencontres à Paris en soit l’occasion exceptionnelle.

Enfin, je me joins à tous les membres des différentes sections de l’ICOMOS du monde afin d’exprimer nos remerciements au Comité français pour l’extraordinaire talent et travail déployés afin d’assurer la succés de notre XVIIème Assemblée Générale.

Lire l’intégralité du mot du président

Pierre-Antoine Gatier

Président d’ICOMOS France

Chers collègues de l’ICOMOS,

 

Soyez les bienvenus sur le site d’inscription à l’Assemblée générale de l’ICOMOS de 2011.

 

Je voudrais tout d’abord signifier ma grande reconnaissance à Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République française pour son Haut Patronage ainsi qu’à Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, qui met le siège de l’UNESCO à notre disposition tout au long de cette manifestation.

 

Le Comité français d’ICOMOS, que je préside, a le sentiment, en ce début d’année, que 2011 sera une grande année pour ICOMOS France et nous ressentons la grande responsabilité qui nous incombe.

 

Aucune Assemblée générale ne s’est en effet encore tenue en France, pourtant l’un des pays fondateur de l’organisation. Le comité français, qui est le plus important, avec près de 1100 membres, aura pour mission, en tant que pays hôte, d’organiser la manifestation et d’accueillir les participants.

 

Les pays hôtes ont toujours réservé le meilleur accueil aux participants et se sont toujours efforcés de se mobiliser au mieux pour sensibiliser le public aux enjeux et aux retombées positives pour la société des actions entreprises en faveur du patrimoine culturel. L’exemple particulièrement réussi du Canada reste dans nos mémoires et j’espère que cette XVIIème Assemblée générale, organisée à paris, à l’Unesco, du 27 novembre au 2 décembre 2011, laissera un souvenir aussi fort à ceux qui y auront assisté.

 

Le thème choisi pour le symposium me semble particulièrement important: «le patrimoine, moteur de développement». Dans notre société contemporaine confrontée à la mondialisation, il interroge en effet sur la place que l’on doit donner au patrimoine. Longtemps cantonné dans un statut conservatoire, fréquemment considéré comme un frein au développement, il est au contraire appelé à jouer dès maintenant un rôle capital dans le développement économique en restituant les indispensables repères, les identités culturelles diverses actuellement en voie de disparition.

 

Je profite de ce message pour dire toute ma reconnaissance à l’équipe du Comité d’organisation, à ceux et celles qui œuvrent pour la réussite de cette manifestation. Un grand merci aussi aux entreprises qui viendront se joindre à nous.

 

La qualité des personnes composant le Comité d’Honneur et le Comité scientifique qui accompagnent cette préparation me semble être la garantie du succès que nous espérons.

 

 

Bonne inscription, chers collègues, et rendez-vous à Paris fin novembre!

Lire l’intégralité du mot du président

Bourse disponible

L’ICOMOS souhaite faire en sorte que les représentants de toutes les régions du monde et du plus grand nombre de Comités nationaux puissent assister à l'Assemblée générale et au Symposium scientifique. C'est pourquoi l'ICOMOS propose un certain nombre d’aides financières pour faciliter leur participation.

> En savoir plus

Partenaires

  • Sous le patronage de l'UNESCO
  • Ministère de la Culture et de la Communication
  • Ministère de la l'Ecologie,du Développement Durable,...
  • Cité de l'architecture et du patrimoine
  • Office National des Forêts
  • Dijon
  • Besançon
  • Fondation du patrimoine
  • LE CHAMPAGNE SERA OFFERT PAR MOET ET CHANDON
    LE CHAMPAGNE SERA OFFERT PAR MOET ET CHANDON
  • Conseil National des Centres Commerciaux
  • Centre des Monuments Nationaux
  • Van Ruysdael
  • The Getty Foundation